À venir : un système de traitement des bagages modernisé à YWG

L’amélioration du système de traitement des bagages à l’aéroport international James-Armstrong-Richardson de Winnipeg est presque terminée et pourra appuyer la croissance des volumes croissants de passagers à l’avenir.

Avec 4,5 millions de passagers qui transitent par les aéroports en 2019, le système de traitement des bagages précédent était apte à satisfaire aux besoins d’environ cinq millions de passagers. Depuis 2014, les volumes annuels de passagers ont excédé les prédictions indiquées dans le plan directeur de l’aéroport. La modernisation du nouveau système, qui a commencé à l’automne 2019, permet à l’aéroport de mieux répondre aux volumes croissants de passagers prévus au cours des prochaines années. 

Depuis septembre, les voyageurs déposent leurs bagages à un point de dépôt des bagages temporaire près des zones de contrôle préembarquement. Cette façon de faire est une installation à court terme mise en place pour permettre d’apporter les améliorations importantes au système de traitement des bagages afin de contrôler les bagages de façon plus rapide et plus efficace.

Jusqu’à ce que le nouveau système soit en place, l’installation temporaire pourrait avoir des répercussions mineures sur l’expérience des voyageurs. Les passagers pourraient voir des files plus longues lors des heures de pointe pendant la journée, surtout lors des jours de déplacement les plus occupés à l’aéroport de Winnipeg : jeudi, samedi et dimanche. Les responsables de l’aéroport demandent aux voyageurs d’arriver bien avant leur vol pour se donner assez de temps si jamais ces mesures ont des répercussions sur leur expérience.

En arrière-scène, l’équipement d’envergure est mis à niveau dans de nombreuses zones. Une section de plancher soulevé a dû être désassemblée dans la salle des bagages pour retirer l’ancienne machinerie et être reconstruit pour supporter l’équipement modernisé. Grâce à la technologie avancée, moins de points de contrôle sont nécessaires puisque le nouvel équipement est plus efficace, réduit les redondances et offre une meilleure capacité de balayage. 

« L’ancien équipement en était à la fin de son cycle de vie, a dit Nevin Edmundson, gestionnaire des activités de l’aéroport. Avec le nouvel équipement, le contrôle est meilleur et nous pouvons traiter plus de bagages par heure puisque les nouvelles machines vont environ quatre fois plus vite que les anciennes. »

Le nouveau système de traitement des bagages est aussi accompagné de deux lecteurs d’étiquettes automatisés mis à niveau pour améliorer les processus de triage des bagages, aidant ainsi à garantir que plus de bagages se rendent là où ils doivent être.

Avec les travaux de construction toujours en cours, le nouveau système de traitement des bagages devrait entrer en service en avril. Il y a aussi une période de temps prévue pour tester le nouveau système afin de s’assurer que tout fonctionne bien. Cette mise à niveau a eu lieu en raison d’un partenariat entre l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et l’Administration aéroportuaire de Winnipeg, travaillant ensemble pour aider à renforcer les activités de l’aéroport. Le contrôle des bagages est un processus multicouches et le personnel de contrôle joue aussi un rôle critique pour garantir la sécurité de tous les passagers.

Du point de vue des passagers, le nouveau système semblera être le même qu’avant. Les voyageurs déposeront à nouveau leurs bagages sur le tapis roulant derrière le comptoir d’enregistrement de la compagnie aérienne et ils se rendront ensuite où ils doivent aller.

Nous voulons remercier tous les voyageurs, le personnel et ceux qui ont participé à ce projet d'avoir travaillé avec nous afin d’améliorer cet important système à l’aéroport de Winnipeg.
 

Back

Leave a Comment

**NOTE**: All comments for this post will be reviewed by the author before being released live to the web site.