Les visages de YWG: Un agent du service à la clientèle de Delta responsable de perpétuer la tradition du football

Vous n’avez pas à être un grand voyageur pour être traité aux petits oignons par Jeff McWhinney. En fait, vous n’avez même pas à monter à bord d’un des avions qui portent le même logo que celui que l’agent du service à la clientèle de Delta Air Lines de longue date arbore fièrement sur son uniforme.

Les sourires, les poignées de main et les remarques personnelles qu’il distribue font tous partie du plan de match de McWhinney : faire en sorte que chaque personne qui transite par l’aéroport international Richardson de Winnipeg et qui y travaille se sente comme un champion.

« Est-ce qu’on pourrait me définir comme une personne sympathique? » a demandé McWhinney. « Je l’espère. Tout commence par les gens qui travaillent ici. Certaines personnes ont besoin d’aide, et il faut être en mesure de les repérer. On ne peut changer les choses que si l’on intervient. »

McWhinney fait partie des meubles de l’aéroport international Richardson de Winnipeg depuis près de trois décennies. Sa carrière a commencé en 1992 avec Northwest Airlines, avant qu’elle ne fusionne avec Delta. Même lorsqu’il n’est pas en service, on peut souvent trouver McWhinney à l’aéroport, mais de l’autre côté du comptoir d’enregistrement, valise en main. À l’intérieur de cette dernière se cache un article précieux. Un chef-d’œuvre en métal de 111 ans qui compte sur McWhinney pour raconter son histoire.

En 2015, le Canadian Football Hall of Fame a appelé McWhinney pour lui offrir le poste de gardien de la Coupe Grey. C’est sa personnalité et ses connaissances encyclopédiques sur la Ligue canadienne de football (LCF) qui lui ont valu ce travail secondaire. Dans le cadre de ses fonctions, McWhinney accompagne le trophée à chaque événement et le polit à son arrivée afin qu’il soit toujours présenté sous son meilleur jour.

« La Coupe emballe tout le monde, » a affirmé McWhinney. « Chaque fois que je la sors, c’est toujours le même enthousiasme. Je ne m’y habitue pas. J’aime aller dans différentes villes et combler les gens de joie. »

McWhinney a traversé le pays à d’innombrables reprises avec la Coupe. Chaque saison de football, un de ses moments préférés est le match de la Coupe Grey de la LCF où il présente le trophée à l’équipe championne. En novembre dernier, il comptait parmi les premières personnes à féliciter son équipe locale, les Blue Bombers de Winnipeg, de leur victoire historique. Aussi palpitant que ce moment puisse sembler, pour McWhinney, il ne s’agissait que d’une journée de travail de plus.

« Si vous m’aviez posé la question il y a dix ans, je vous aurais répondu que j’étais un admirateur des Bombers, » a indiqué McWhinney. « J’aurais eu de la difficulté à me contenir. Mais, quand on voyage partout où l’on trouve des équipes de la Ligue et qu’on rencontre les membres du conseil d’administration de chacune de ces équipes, on établit des liens avec eux. Il est difficile de préférer une équipe à une autre quand on aime autant de gens. »

Cependant, des 3 851 noms actuellement inscrits sur la Coupe Grey, il y en a un qu’il admire plus que tout. Gravé dans le calice sous l’année 1954 figure le nom de Glenn McWhinney – membre de l’équipe championne des Eskimos d’Edmonton et père de Jeff.

« Que j’aie ouvert cette mallette 1 000 fois ou 20 000 fois, peu importe où j’étais, c’est la première et la dernière plaque que j’aie touchée, » a révélé McWhinney. « Juste pour lui faire savoir que je suis là et qu’il est avec moi. »

Un lien durable créé par une coupe. Un rappel des souvenirs créés et des choses importantes dans la vie.

« Dans tout ce que nous faisons, nous devons faire preuve de respect, » ajoute McWhinney. « Il faut rendre les gens fiers. C’est ce que voudrait mon père, et il serait dommage de le décevoir. Il a changé les choses. »

Un héritage que son fils Jeff garde bien vivant chaque jour.

Back

Comments are now closed