Dans les coulisses de la préparation hivernale à YWG

Il y a une raison pour laquelle Winnipeg est connue sous le nom de Winterpeg. Le froid extrême, les vents violents et la neige abondante qui balaient régulièrement la ville suffisent à faire se cacher même Jack Frost. Mais ces conditions ne dérangent pas les équipes d’entretien du terrain d’aviation de l'Aéroport international Richardson de Winnipeg, car elles sont toujours prêtes à tout.

Les employés commencent à se préparer pour l'hiver bien avant que les températures ne commencent à baisser. Pendant les mois les plus chauds, des commandes sont passées pour les quelque 1 500 tonnes de gravier spécialement produites pour améliorer la traction sur les pistes, les voies de circulation et les aires de trafic. Le sable ordinaire ne peut pas être utilisé car il pourrait endommager les avions, ce qui entraînerait des réparations coûteuses et des retards.

« Nous pensons à l'hiver au milieu de l'été », a déclaré Jeff Rorabeck, directeur des services aérodromes. « La majorité de nos préparatifs, de la maintenance préventive et de la planification se fait entre avril et novembre. Nous devons travailler quelques mois à l'avance afin d'être toujours prêts. »

Stocker l'équivalent du poids de 214 éléphants en gravier nécessite des structures tout aussi énormes. Avant d'être répandus sur le terrain d'aviation, les minuscules cailloux sont déplacés dans un bâtiment chauffé pour décongeler afin qu'ils puissent mieux adhérer aux 1,1 million de mètres carrés de chaussée.

Deux types de sel différents, 18 000 kg sous forme granulaire et 55 000 gallons sous forme liquide, sont également utilisés chaque hiver pour empêcher la formation de glace. Une flotte d'énormes machines lourdes les employés à distribuer tout ce matériel. Les équipes d’entretien du terrain d’aviation disposent de 40 pièces d'équipement, dont des râpes, des souffleuses à neige et des chasse-neige équipés de brosses pour balayer la neige.

« L'équipement est le plus grand défi en ce qui concerne nos opérations hivernales », a déclaré M. Rorabeck. « Nous avons toujours un équipement supplémentaire en réserve au cas où nos mécaniciens auraient besoin d'en examiner un. »

Pour aider l'aéroport à fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an, quatre équipes de huit employés sont stationnées à YWG à toute heure. Cela leur permet de réagir rapidement à tout ce que Dame nature leur impose. Pour les alimenter pendant ces longues nuits hivernales, il y a d'innombrables tasses de café.

« C'est un travail difficile », a déclaré M. Rorabeck. « Vous déblayez tout pour tout recommencer en quelques heures seulement. Mais chaque membre de l’équipe d’entretien du terrain d’aviation est dévoué et motivé. Je suis extrêmement fier de notre équipage. »

C'est grâce à leur préparation et à leur travail d'équipe, ainsi qu'à notre attention constante sur les prévisions, que les vols se déroulent en toute sécurité, quel que soit le temps. 

Back

Leave a Comment

**NOTE**: All comments for this post will be reviewed by the author before being released live to the web site.