La durabilité en hausse dans l'aérogare de YWG

Niché dans le paysage des prairies, l'aéroport international Richardson de Winnipeg abrite l'une des aérogares les plus écologiques du pays. En fait, l'aérogare a été la première de tout le Canada à obtenir la certification LEED. Le bâtiment a obtenu cette reconnaissance en grande partie grâce aux caractéristiques durables incorporées dans sa conception, notamment :

  • Un système de ventilation par déplacement qui ne chauffe ou ne refroidit que les dix pieds inférieurs d'un espace afin de consommer le moins d'énergie possible tout en assurant le confort des voyageurs, des visiteurs et des employés.
  • Un système de récupération de chaleur pour récupérer la chaleur générée par les équipements plutôt que de la gaspiller.
  • Des murs extérieurs et un toit à haute performance qui isolent plus efficacement le bâtiment.
  • Plus de 10 000 mètres carrés de fenêtres pour laisser entrer la lumière naturelle. Des capteurs ont également été installés pour s'assurer que les lumières ne s'allument que lorsque cela est nécessaire.
  • Les appareils de plomberie ont été sélectionnés en fonction de leur capacité à utiliser moins d'eau.

Près de dix ans après l'ouverture de l'aérogare, voici quelques-unes des façons dont l'Administration aéroportuaire de Winnipeg continue de réduire la consommation d'énergie de l'installation.

Un nouveau plan

Après des années de travail pour minimiser l'impact de l'aéroport sur l'environnement, un nouveau plan a été priorisé par l'Administration aéroportuaire de Winnipeg pour gérer davantage son empreinte carbone globale. Le plan stratégique de gestion de l'énergie et du carbone, qui a été lancé en 2020, décrit les stratégies de réduction à court et à long terme. Le plan permet également à l'Administration aéroportuaire de Winnipeg de comparer les émissions aux résultats de référence à mesure qu'elle met en œuvre des projets et qu'elle continue à développer le campus de l'aéroport pour servir la communauté.

L'école de durabilité

Un employé de l'Administration aéroportuaire de Winnipeg assume un rôle unique à l'aéroport, en étudiant actuellement pour devenir un gestionnaire de l'énergie. En tant que membre de longue date de l'équipe des installations, cette personne a une connaissance approfondie du fonctionnement des systèmes mécaniques de l'aérogare et sera responsable des initiatives de réduction des émissions de carbone. Le gestionnaire de l'énergie travaillera avec un vaste réseau de soutien interne et externe pour effectuer des évaluations énergétiques régulières, élaborer des objectifs et veiller à ce que les projets soient menés à bien.

La connaissance est un pouvoir

La technologie de surveillance est utilisée pour aider à identifier les inefficacités et les opportunités pour affiner la consommation d'énergie. Un dispositif d'analyse a été installé dans l'aérogare pour fournir des données complètes sur le système de gestion du bâtiment afin de s'assurer que l'aéroport atteint ses objectifs écologiques. Un système de comptage des services publics à la pointe de la technologie sera également ajouté pour mieux définir où l'énergie est la plus utilisée.

Réduire les watts

Pour chauffer une aérogare de 51 500 mètres carrés, il faut une installation complètement séparée. Le bâtiment central des services publics, situé à côté du parc de stationnement économique, fournit de la chaleur et de l'eau chaude pour l’aérogare. À l'intérieur de cet espace, un projet de chauffage innovant et efficace, qui réduira de moitié le nombre de chaudières nécessaires, est en cours de réalisation.

Des mesures supplémentaires sont également prises pour améliorer l'éclairage de l'ensemble de l'aérogare au DEL et pour remplacer les équipements vieillissants par des options plus écologiques. On estime que l'ensemble des projets de réduction de la consommation d'énergie déjà en cours permettra de diminuer les émissions de carbone de l'aéroport de 700 tonnes par an, soit l'équivalent du retrait de 150 véhicules des routes ou de la plantation de 7 500 arbres.

Lutter collectivement contre le changement climatique

La protection de la planète nécessite un effort mondial. Pour aider à mettre en œuvre des projets et des programmes visant à réduire son empreinte carbone, l'Administration aéroportuaire de Winnipeg a reçu des fonds de Ressources naturelles Canada et d'Efficacité Manitoba. L'aéroport s'est également associé à des organisations de gestion et de performance environnementale, notamment Demand Side Energy et CopperTree Analytics, pour déterminer les efficacités et de trouver des moyens d'atteindre les objectifs.

Au sein de l'organisation, plusieurs départements différents, comme les équipes chargées de l'environnement, des installations et de l'infrastructure, travaillent ensemble pour réduire la consommation d'énergie. Tout cela fait partie de l'engagement de l'Administration aéroportuaire de Winnipeg à être un partenaire responsable au sein de notre communauté en protégeant notre environnement pour que les générations futures puissent en profiter. 

Back