Développement de l'aéroport pour répondre à la demande de fret à long terme

Avec des kilomètres de pistes, des champs à perte de vue et des bâtiments de toutes formes servant à différentes fonctions, le campus de YWG est une ville à part entière et chaque acre de terrain a un rôle à jouer pour servir la région.

Au bout de l'avenue Sargent, juste après la rue Flight, se trouve le campus de fret de l'aéroport international Richardson de Winnipeg. Au fil du temps, grâce à des investissements et à une planification stratégiques, Winnipeg est devenue une plaque tournante du fret de nuit faisant partie intégrante du réseau de fret aérien du Canada. Cette position établie en tant que leader du fret est devenue de plus en plus critique au milieu de la pandémie de la COVID-19, alors que davantage de personnes commandaient des marchandises en ligne, que les expéditions d'équipements de protection individuelle arrivaient pour les travailleurs de première ligne et que les vaccins transitaient régulièrement par l'aéroport. Depuis 2016, le nombre de mouvements de fret a l’aéroport a augmenté chaque année, complété par une tendance de dix ans à voir de plus gros avions pour faciliter le mouvement des marchandises à destination et en provenance du Manitoba. Pour soutenir cette croissance constante et cette industrie essentielle, une expansion majeure du fret est en cours sur le campus pour répondre aux besoins de la région à long terme.

La construction du bâtiment d'équipement des services au sol est la première étape d’une longue série dans le cadre de l'expansion prévue du fret de l'aéroport. L'installation de 96 175 pieds carrés a été ouverte en 2020 et a commencé à accueillir plusieurs locataires dans l'espace tout au long de l'année. Ces locataires étaient auparavant basés au sein du campus de fret, bien qu'ils fournissent des services pour les avions de passagers. L'Administration aéroportuaire de Winnipeg, en collaboration avec l’ Administration canadienne de la sûreté du transport aérien, a créé un dispositif de sécurité unique à ce bâtiment, qui permet une transition sans heurt des employés, des biens et des services à proximité de leurs opérations quotidiennes, ce qui aide à économiser du temps et des coûts associés au carburant. Dans le même temps, leurs espaces vacants libèrent des biens immobiliers de premier ordre au cœur du campus de fret de YWG.

Lorsqu'il s'agit d'importer et d'exporter des marchandises essentielles, le temps est primordial. Alors que les particuliers, les entreprises et les industries comptent sur des livraisons rapides, les marchandises sensibles au facteur temps doivent également être déplacées et stockées aussi efficacement que possible, comme les expeditions de nourriture en route vers le Nord canadien. Chaque minute et chaque kilomètre comptent dans le secteur du fret, mais l'espace est limité près de l'endroit où les avions de fret sont déchargés et rechargés à l'aéroport. Le plan d'expansion en plusieurs phases vise à maximiser ces mètres carrés extrêmement précieux afin d'aider tous les partenaires à fonctionner sans heurts en fonction de la demande croissante.

« D’un point de vue immobilier, nous devons nous assurer que cette parcelle de terrain relativement petite et viabilisée du campus du fret est utilisée de la manière la plus efficace possible afin de profiter aux partenaires de l'aéroport aujourd'hui et dans les années à venir », a déclaré Robert Bachart, directeur de l'immobilier à Airport City Winnipeg, une filiale de l’Administration aéroportuaire de Winnipeg. « L'expansion du fret implique la rationalisation des zones de manœuvre sur le terrain d'aviation, comme sur les rampes et les aires de trafic, ainsi que la circulation générale au sol, ce qui entraînera des changements positifs dans la conception du bâtiment, en tirant le meilleur parti de l'empreinte. »

La prochaine phase de développement consiste à faire de la place pour une nouvelle installation ultramoderne de 140 000 pieds carrés. Alors que certains locataires ont emménagé dans des locaux adaptés à l'intérieur du bâtiment d'équipement des services au sol, d'autres sont en train de déménager pour aider à libérer le bâtiment de 115 000 pieds carrés d'Air Canada Cargo. Cette structure sera démolie plus tard cette année pour faire place pour la nouvelle installation consacrée à la logistique du fret aérien, qui est financée en partie par un investissement de 30 millions de dollars du gouvernement fédéral dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux. L'investissement du financement gouvernemental, annoncé en 2019, confirme et renforce le statut de YWG en tant que plaque tournante de fret puissante au centre du pays.

Dans un avenir proche, l'installation consacrée à la logistique du fret aérien permettra à plusieurs partenaires de fret d'être situés à quelques pas seulement de l'endroit où sont positionnés les avions de fret, ce qui favorisera la distribution et le réapprovisionnement rapides de marchandises sensibles au facteur temps. Cette installation moderne et spécialisée répondra également mieux aux besoins opérationnels liés aux capacités d'entreposage frigorifique, à une zone de manutention du bétail et à une capacité de fret aérien supplémentaire.

Bien que ce réaménagement de l'infrastructure, ainsi que les installations de fret environnantes à YWG, ne représentent qu'une petite partie du campus de l'aéroport, ils génèrent collectivement un énorme avantage pour la région. Si vous avez récemment reçu un vaccin COVID-19, si un colis est arrivé à votre porte ou si vous avez reçu du matériel industriel, le secteur du fret a contribué à soutenir ces précieux services. En tant que force puissante contribuant à stimuler notre économie locale, les récentes mesures prises en vue de l'expansion du fret à YWG rapprochent de plus en plus Winnipeg d'un succès à long terme et continueront à attirer de nouvelles entreprises tout en augmentant son empreinte de fret de nuit.
 

Back