Un regard sur le rôle crucial de l'aéroport international d'Iqaluit

juillet 9, 2021

Catégories: WASCO

Front signage for Iqaluit International Airport

Parmi les douces collines et les vallées de toundra luxuriantes de la baie de Frobisher sur l'île de Baffin au Nunavut, apparaît une façade rouge vif et élégante. Cette aérogare ultramoderne, vieille de quatre ans, est connue sous le nom d'aéroport international d'Iqaluit (YFB) et représente un lien vital pour la communauté et la région environnante.

L'aéroport, qui est géré et exploité par Nunavut Airport Services Limited sous l'égide de la filiale de l'Administration aéroportuaire de Winnipeg, Winnipeg Airport Services Corp. (WASCO), joue un rôle essentiel dans le le transport des personnes et des marchandises. Situé à l'extrême ouest du Nunavut, l'aéroport à piste unique est un centre d'activité qui dessert les deux millions de kilomètres carrés de ce vaste territoire nordique.

« Iqaluit est la porte d'entrée du Nord », a déclaré Pierre Payette, directeur des services pour Nunavut Airport Services Limited. « L'aéroport ici est un élément essentiel pour la communauté et pour les hameaux. Pour beaucoup, l'avion est le seul moyen de transport. »

Avant la pandémie de la COVID-19, plus de 172 000 passagers ont transité par l'aéroport international d'Iqaluit en 2019. Le trafic a légèrement ralenti avec l'entrée en vigueur des restrictions de voyage imposées par le gouvernement, cependant, en tant que plaque tournante du transport dans le Nord, l'aéroport était toujours occupé.

De nombreux résidents vivant dans les régions éloignées du Nunavut passent par l'aérogare chaque jour pour se rendre à des visites médicales ou à des rendez-vous vitaux. L'aéroport facilite également le déplacement des travailleurs essentiels qui contribuent à soutenir le territoire, comme les professionnels de la santé ou les équipes de construction.

Le secteur du fret est tout aussi crucial que la capacité de l'aéroport international d'Iqaluit à déplacer efficacement les passagers. Presque tous les vols qui atterrissent ou décollent de le terrain d'aviation transportent du fret. La seule autre façon d'acheminer des marchandises sur le territoire est par bateau, ce qui n'est possible que quelques mois par an lorsque la mer n'est pas gelée. Les avions livrent tout, y compris de la nourriture, des médicaments, des vêtements et même les motoneiges, pour que les communautés isolées soient bien approvisionnées.

Bien que l'aéroport international d'Iqaluit dessert le territoire par le biais du transport, il soutient également la croissance économique de la région en fournissant des emplois diversifiés. Les 38 employés de Nunavut Airport Services Limited, à l'exception d'un seul, vivent à Iqaluit et font partie de la communauté. L'organisme offre également des programmes d'apprentissage aux résidents, ce qui leur permet d'acquérir des compétences précieuses. Ils reçoivent un encadrement pour obtenir leur permis de conduire territorial, apprennent à fonctionner de l'équipement lourd et sont formés à divers métiers.

« Nous sommes extrêmement fiers de contribuer au développement de la region », a déclaré Payette. « Les gens d'ici dépendent beaucoup de nous. En parlant avec les résidents, ils savent que sans l'aéroport, Iqaluit et le Nunavut seraient dans une position très difficile. Ils sont reconnaissants pour tout ce que nous faisons. »

C'est à travers ce petit morceau d'appréciation et de gratitude que l'on voit à quel point l'aéroport international d'Iqaluit fait partie intégrante de la communauté et de sa connexion avec le reste du pays. 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site web. En utilisant ce site, vous acceptez que ces cookies soient installés. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.
Plus d'informationsAccepter