Fauteuils roulants autonomes en mouvement à YWG

septembre 29, 2022

Catégories: À YWG

L'aéroport international Richardson de Winnipeg est ravi d'accueillir à nouveau WHILL Inc. et Scootaround Personal Transportation Solutions à l'aérogare cet automne pour continuer à tester leurs fauteuils roulants autonomes innovants.

YWG a initialement établi un partenariat avec les deux organisations en 2019, ce qui fait de nous le premier aéroport en Amérique du Nord à tester les dispositifs de mobilité autonomes des comptoirs d’enregistrement aux portes d’embarquement. Maintenant, les préparatifs sont en cours pour les mettre définitivement à la disposition des voyageurs.

« Nous sommes extrêmement fiers de continuer à travailler avec WHILL et Scootaround pour développer leur fauteuil roulant autonome à l'aéroport international Richardson de Winnipeg », a déclaré Nick Hays, président et chef de la direction de l’Administration aéroportuaire de Winnipeg. « On nous dit que d'ici 2038, un voyageur sur trois aura besoin d'une forme d'assistance. Les essais effectués ici aujourd'hui nous aideront à répondre aux besoins futurs de notre communauté. »

Tout au long des essais précédents, les développeurs ont cartographié la zone des départs nationaux et internationaux et ont testé la capacité du dispositif à naviguer tout seul dans toute la zone de post-sécurité de l'aéroport. Le dernier essai, qui a débuté à la fin du mois de septembre et durera quatre semaines, vise à tester la capacité du fauteuil roulant à transporter un passager tout au long du processus de pré-départ : du comptoir d'enregistrement des compagnies aériennes, en passant par la sécurité, jusqu'aux restaurants, boutiques et autres services, et enfin à la porte d'embarquement avant de revenir à sa base, le tout en appuyant sur un bouton.

Cette technologie révolutionnaire contribuera à améliorer l'accessibilité à YWG et à créer un environnement aéroportuaire plus inclusive et sans obstacles. En plus d'améliorer le service pour les voyageurs, les fauteuils roulants autonomes permettront également une plus grande indépendance en rendant les services post-sécurité plus accessibles à tous.

Une fois l'essai conclu en octobre, les voyageurs n'auront pas à attendre beaucoup plus longtemps pour pouvoir utiliser les dispositifs chaque fois qu'ils prendront un vol au départ de YWG. La mise en œuvre complète est prévue pour le début du mois de décembre, qui coïncide avec le début de la saison des voyages des Fêtes.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site web. En utilisant ce site, vous acceptez que ces cookies soient installés. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.
Plus d'informationsAccepter