Latest Update

Dernière mise à jour

(révisé le 26 juin 2020)

À compter du 20 avril, tous les voyageurs doivent porter un masque non médical ou un couvre-visage lorsqu'ils prennent l'avion, tel que mandaté par Transports Canada. Ils doivent également se couvrir la bouche et le nez lors des contrôles de sécurité, lorsqu'une distance physique appropriée ne peut être maintenue ou lorsqu'un employé de la compagnie aérienne ou de l'aéroport ou un responsable de la santé publique leur demande de le faire. Ceux qui ne portent pas de masque non médical ou de couvre-visage ne seront pas autorisées à monter à bord de leur vol.

Tous les voyageurs internationaux sont tenus de s'isoler pendant 14 jours à leur entrée dans le pays conformément à la Loi sur la quarantaine. Selon la troisième phase du Plan de rétablissement sécuritaire des services de la Province du Manitoba, mis en œuvre le 21 juin 2020, les voyageurs intérieurs entrant au Manitoba en provenance de juridictions désignées de l'Ouest canadien (la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Saskatchewan, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut) ou du nord-ouest de l'Ontario (défini comme à l'ouest de Terrace Bay) ne sont pas tenus de s'isoler pendant 14 jours s'ils sont asymptomatiques et n'ont pas d’exposition connue à la COVID-19. Tous les autres voyageurs intérieurs entrant au Manitoba (en provenance des régions non mentionnées ci-dessus) doivent s'isoler pendant 14 jours en vertu des ordonnances de santé publique provinciales.

La province du Manitoba recommande fortement à tous les Manitobains d'annuler ou de reporter tout voyage non essentiel. L'interdiction de voyager vers les communautés du nord ou éloignées du Manitoba a été terminée le 26 juin.

Une restriction temporaire sur les voyages non essentiels, initialement imposée à la frontière canado-américaine en mars, a été prolongée jusqu'au 21 juillet.

Les compagnies aériennes ont annulé certains vols en raison de la diminution du nombre de passagers et procèdent à des contrôles de santé pour tous les voyageurs, conformément aux directives de l'Agence de santé publique du Canada (ASPC). Les voyageurs symptomatiques se verront refuser l'embarquement afin de protéger la santé publique. Des mesures de dépistage accrues sont également en place aux points de contrôle de sécurité pour identifier les trajets des voyageurs, appliquer les protocoles pour ceux qui rentrent au pays et de poser des questions supplémentaires liées à la santé personnelle en fonction des directives de l'ASPC.

L'aéroport international Richardson de Winnipeg voit des vols atterrir en provenance de tout le Canada et des États-Unis, avec des procédures de santé et de sécurité en place pour répondre à toutes les normes requises définies par les autorités de santé publique et les agences gouvernementales. Les vols entre les États-Unis et Winnipeg ont repris le 17 mai 2020 pour permettre les déplacements essentiels, tels que, mais sans s'y limiter, les professionnels du secteur de la santé, les travailleurs des infrastructures essentielles ou de l'industrie et les citoyens ou résidents qui retour au pays. À leur arrivée au Canada, les voyageurs doivent se soumettre à un examen de santé par un agent des services frontaliers et peuvent faire l'objet d'un examen supplémentaire par un représentant de l'Agence de la santé publique du Canada. Tous les voyageurs sont tenus de suivre les instructions qu'ils reçoivent à leur entrée au pays en vertu de la Loi sur la quarantaine. Pour plus d'informations, visitez la section sur les restrictions, exemptions et conseils en matière de voyage de l'ASPC.